Actualités

Des petits-déjeuners à l'école

 
 
Des petits-déjeuners à l'école

Ce mardi 23 avril, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse et Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, se sont rendus à l’école Jean Rostand de Pont-Sainte-Maxence, où un petit déjeuner est offert deux fois par semaine aux 107 élèves de l’établissement.

Dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, le ministre a annoncé que 6 millions d’euros serviront, dès 2019, à étendre ce dispositif dans les écoles d’une vingtaine de territoires prioritaires. Dans l’Oise, cela concernera près de 1200 élèves, dans treize groupes scolaires répartis sur six communes.

L’objectif est de permettre aux enfants de ne pas commencer la journée le ventre vide, de rester concentrés pendant toute la matinée et ainsi d’apprendre dans les meilleures conditions. Cette mesure participe à la réduction des inégalités, dès le plus jeune âge.

Depuis avril, 8 académies ont commencé à mettre en place cette mesure, qui sera généralisée en septembre. Jusqu’à 100 000 enfants pourront alors prendre leur petit déjeuner en arrivant à l’école.

Afin de s’adapter au mieux aux contraintes et aux réalités de chaque école, l’Etat viendra conseiller et accompagner les initiatives qui y seront mises en place, qu’elles soient menées par la commune, l’équipe éducative de l’école, une association, ou un partenariat entre ces acteurs, toujours en lien avec les parents. Ces petits déjeuners devront toujours être équilibrés et de qualité, ouverts à tous les enfants et accompagnés d’une action d’éducation à l’alimentation et d’une sensibilisation des parents au rôle du petit déjeuner.