Actualités

Journée nationale de Mémoire

 
 
Journée nationale de Mémoire

Ce vendredi 10 mai, le préfet de l’Oise Louis le Franc s’est rendu au Collège Jacques Prévert de Chambly où une journée consacrée à la mémoire de la Traite, de l’Esclavage et de leurs Abolitions était organisée à travers différents ateliers.

Les élèves du collège ont lu des textes relatifs à l’esclavage et ont présenté une exposition mettant les Antilles à l’honneur. La chorale du collège a également interprété plusieurs chansons.

La cérémonie s’est achevée par un dépôt de gerbes par les autorités sur la place Camille Desmoulins , après la lecture d’un texte par deux élèves et une animation de l’association AC DOMDépartement d'outre-mer TOMTerritoires d'outre-mer.

Porter le souvenir des esclaves, de la traite négrière et de l’institution de l’esclavage, c’est rappeler l’importance des combats pour leur abolition, mais également l’importance de la lutte contemporaine contre les formes modernes de l’esclavage dans le monde.

La journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition

Pour rappel, le 10 mai est la « journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition » depuis 2006. Cette journée fait de la France le premier État et le seul qui, à ce jour, ait déclaré la traite négrière et l’esclavage « crime contre l’humanité » et décrété une journée nationale de commémoration.

Le 10 mai évoque la déclaration de Delgrès en 1802 et marque aussi le jour de l’adoption à l’unanimité par le Sénat de la loi de 2001 reconnaissant la traite et l’esclavage comme un crime contre l’humanité. Cette loi a notamment instauré le Comité pour l'histoire et la mémoire de l'esclavage, un organisme composé de personnalités qualifiées parmi lesquelles des représentants d'associations défendant la mémoire des esclaves. Le comité est chargé de proposer, sur l'ensemble du territoire national, des lieux et des actions qui garantissent la pérennité de la mémoire de ce crime à travers les générations. Pour consulter la liste des lieux de mémoire de votre territoire, vous pouvez vous rendre sur le site http://www.esclavage-memoire.com

Outre la journée nationale du 10 mai, le calendrier officiel des commémorations de la traite, de l’esclavage et de leur abolition comporte également une « journée nationale en hommage aux victimes de l’esclavage colonial », qui est fixée au 23 mai.