Actualités

Le ministre de l’agriculture au congrès national des céréaliers

 
 
Le ministre de l’agriculture au congrès national des céréaliers

L’Association générale des producteurs de blé (AGPB), qui regroupe les céréaliers de toute la France, a tenu son congrès national pendant deux jours à Compiègne, les 14 et 15 février 2019. Le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, a participé à la deuxième journée du congrès.

Le congrès, organisé en collaboration avec la FDSEA de l’Oise, s’est tenu à l’espace culturel Jean Legendre, sur le thème « les céréaliers au coeur des nouveaux enjeux ».

Dans l’Oise, le blé représente à lui seul un tiers de la surface agricole utile. Le département se classe au 4ème rang national pour la production de blé.

Philippe Pinta, président de l’AGPB, a notamment présenté lors de ce congrès la campagne de communication « Les Nouveaux céréaliers », qui met en valeur les métiers de la filière céréalière, en présentant le visage de 5 professionnels du secteur. La section spécialisée de la Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles (FNSEA) a souhaité montrer au grand public les efforts des producteurs pour produire mieux, en répondant à la fois aux demandes des consommateurs français et étrangers, mais aussi aux exigences environnementales.


5 agriculteurs ont prêté leurs visages pour la campagne « Les Nouveaux céréaliers »

 


Lors des discours de clôture, l’AGPB s’est adressée au ministre afin de lui demander son soutien pour accélérer cette transition agroécologique.

Alors que la deuxième phase des Assises de l’eau est actuellement en cours, le ministre de l’agriculture a évoqué « un programme pour développer les petits barrages et les retenues collinaires » pour mieux gérer les épisodes de sécheresse. « Nous ne pouvons plus continuer à regarder la pluie tomber pendant six mois sans pouvoir l’utiliser, le cas échéant, les six mois suivants ». Le ministre a également souligné son souhait de prouver, au niveau international, que l’agriculture française est la plus sûre et la plus durable du monde.

Discours du ministre lors de la clôture du congrès