Actualités

Détenteurs de porcs ou de sangliers : déclaration obligatoire et vigilance

 
 
Détenteurs de porcs ou de sangliers : déclaration obligatoire et vigilance

Un foyer de peste porcine africaine (PPA) a été confirmé le 25 mai 2022 en Allemagne dans un élevage porcin situé à proximité de la frontière française. Cette maladie virale, non transmissible et sans danger pour l’Homme, est mortelle pour les porcs et les sangliers.

Afin de protéger le territoire français, le ministère français de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire annonce le renforcement de la surveillance sanitaire sur la faune sauvage et appelle au strict respect des mesures de biosécurité par les professionnels de la filière porcine, les acteurs des territoires et les voyageurs (https://agriculture.gouv.fr/un-foyer-de-peste-porcine-africaine-detecte-en-allemagne-proche-de-la-frontiere-francaise ).

Dans le cadre du Plan de prévention de la PPA élaboré en février 2022, un recensement de l’intégralité des détenteurs de porcs et de sangliers sur le territoire, notamment les exploitations et les élevages, a été mis en œuvre.

En effet, tout détenteur de porc ou de sanglier (à titre professionnel, de consommation familiale ou d’animal de compagnie) doit déclarer et identifier ses animaux. Cette déclaration est obligatoire dès lors qu'un seul porc ou sanglier est détenu et elle est à faire auprès de l’Établissement de l’élevage (EDE) du département concerné :
•    pour l’Oise : auprès de l’établissement régional de l’élevage (ERE) Picardie, 19 bis, rue Alexandre Dumas, 80 096 Amiens cedex 03 (Tel : 03 22 33 69 47 / email : identification@hautsdefrance.chambagri.fr ).

 
 

A lire également :