Actualités

Lutte contre la drogue & les conduites addictives - Appel à projets régional Mildeca 2021

 
 
 Lutte contre la drogue & les conduites addictives - Appel à projets régional Mildeca 2021

Retrouvez ci-dessous l'appel à projets régional lancé par les services de l'État dans le cadre de la feuille de route contre les addictions en région Hauts-de-France adaptant aux spécificités locales les orientations du plan gouvernemental de mobilisation contre les addictions 2018-2022.

La crise sanitaire a eu des effets contrastés sur les conduites addictives. Des premières enquêtes réalisées sur ses conséquences, il ressort que les fumeurs ont eu tendance à augmenter leur consommation. Le tabac continue à faire plus de 75 000 morts par an. Le 1er confinement a eu pour effet d’augmenter la consommation d’alcool des personnes ayant déjà des consommations à risques. Cela est probablement une des causes de l’augmentation des violences intrafamiliales.

Enfin, de nombreux consommateurs de cannabis ont pris conscience de leur dépendance au produit.

La consommation et les trafics restent importants.

Lutte contre la drogue et les conduites addictives - Appel à projets régional Mildeca 2021

Dans le cadre de la feuille de route contre les addictions en région Hauts-de-France adaptant aux spécificités locales les orientations du plan gouvernemental de mobilisation contre les addictions 2018-2022, les services de l'État lancent un appel à projets autour des orientations suivantes :

• Les actions de prévention des addictions dans le milieu professionnel et la facilitation du retour vers l’emploi des personnes souffrant d’addictions ;

• La lutte contre les addictions dans le milieu estudiantin :

  • Les interventions dans les universités, les grandes écoles ou encore les centres d’apprentissage permettant d’échanger sur les risques liés à la consommation de produits psychoactifs ;
  • Les actions de prévention par les pairs « Étudiants relais santé » ;
  • les actions initiées par les services interuniversitaires de médecine préventive et de promotion de la santé (SIUMPPS) ;

• Les actions de prévention des conduites addictives dès le plus jeune âge, notamment en milieu scolaire, permettant d’éviter ou de retarder la première consommation. Les projets proposés devront impérativement s’inscrire dans les projets éducatifs élaborés notamment dans le cadre des comités d’éducation à la santé et à la citoyenneté et s’insérer dans une cohérence au niveau territorial ;

• Les actions mises en œuvre par les collectivités dans le cadre de leur stratégie locale de prévention de la délinquance et en partenariat avec les autres acteurs du CLSPD ou d’une charte label fête ;

• Les actions à destination des femmes (notamment la prévention des troubles liés à l’alcoolisation materno-fœtale) ;

• Les actions destinées à la prévention des phénomènes de violences conjugales (l’abus de substances psychoactives est présent dans 40 à 60 % des incidents de violences envers un partenaire intime).

• L’accompagnement des publics exposés à la délinquance ou à la récidive du fait de la consommation de produits psychoactifs et à la prévention du trafic de produits stupéfiants ;

• Les projets visant au renforcement des compétences psychosociales des jeunes et de la formation de leurs parents. Une attention particulière sera portée aux actions de prévention prenant en compte les facteurs de vulnérabilité des mineurs relevant de l’aide sociale à l’enfance ou de la protection judiciaire de la jeunesse (anxiété, mésestime de soi, troubles du sommeil …) .

Afin de tenir compte des particularités des territoires composant la région Hauts-de-France, il conviendra d’adapter les actions afin de toucher les secteurs les plus impactés. Une attention particulière sera portée aux projets menés dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville, les zones de sécurité prioritaire, les zones d’éducation prioritaires, ainsi qu’en milieu rural.

Dossiers de candidature

La procédure est entièrement dématérialisée.
Les demandes et toutes les pièces constitutives du dossier devront être déposées sur la plate-forme « Démarches simplifiées » à l’adresse suivante : http://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/appel-a-projets-2021-mildeca-hautsdefrance

Les demandes de subvention devront être enregistrées et validées avant le 2 avril 2021, délai de rigueur au-delà duquel aucun dossier ne pourra être déposé.

Retrouvez ci-dessous :

> Appel à projets MILEDECA 2021 Hauts-de-France - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,29 Mb

 
 

A lire également :