Prise en charge de cotisations sociales MSA en réponse aux inondations en moyenne Vallée de l’Oise 

 
 

Plusieurs départements, dont l’Oise, ont été particulièrement touchés par des inondations cet été, détruisant prairies et récoltes. Pour venir en aide aux agriculteurs affectés, le ministre de l’agriculture et de l’alimentation a renforcé le dispositif de prise en charge de cotisations sociales en débloquant une enveloppe nationale dédiée, dont 162 000€ destinés au département de l’Oise.

Dès le mois de juillet, la DDT, la chambre d’agriculture, la profession et la MSA se sont mobilisées pour accompagner les agriculteurs confrontés à la crue inhabituelle survenue en moyenne vallée de l’Oise (secteur de Noyon). Tous les outils ont été mobilisés là où cela était pertinent. Par exemple, le ministère a accordé des dérogations pour cause de force majeure dans le cadre des aides de la PAC (MAEC en particulier) et une procédure de dégrèvement d’office a été mise en place dans 13 communes du secteur.

 Au-delà, et sur la base des remontées de terrain organisées avec les différents partenaires, une dotation supplémentaire de prise en charge de cotisations à hauteur de 162 000€ est ainsi consacrée aux agriculteurs victimes des inondations, afin de répondre de manière à la fois rapide et efficace aux besoins nombreux des agriculteurs suite à cet épisode climatique majeur, qui a profondément affecté les exploitations. En parallèle, les exploitants du secteur inondé dans l’Oise ont également reçu fin octobre une information de la MSA Picardie pour leur proposer de déposer une demande d’aide en cas de besoin.

Pour toute information complémentaire sur les prises en charge ou pour déposer un dossier de demande d’aide : les conditions d’accès et le dépôt des demandes d’aide sont disponibles sur le site de la MSA

Par ailleurs, les prêts garantis par l’État (PGE) peuvent également être mobilisés jusqu’à la fin de l’année 2021 pour répondre aux difficultés de trésorerie des entreprises.