Le continuum éducatif

Attestation de Sécurité Routière (ASR)

 
 
Elle donne l’équivalence aux attestations scolaires de sécurité routière de premier et deuxième niveaux (ASSR 1 et ASSR 2) passées au collège, elle valide les compétences théoriques générales communes à tout usager de la route et indispensables pour accéder à la conduite d’un véhicule à moteur.

L’ASR permet aux personnes qui ne possèdent pas l’ASSR d’obtenir un premier titre de conduite après la réussite à l’examen.

L’ASR permet aussi de valider la partie théorique du Brevet de sécurité routière (BSR) nécessaire pour suivre la formation pratique de la catégorie AM du permis de conduire (permis cyclomoteur).

Pour qui ?

Seules les personnes âgées de moins de 21 ans doivent être titulaires de l’Attestation de sécurité routière (ASR) pour l’obtention d’une première catégorie de permis de conduire.

Vous pouvez demander à passer l’ASR si vous remplissez les trois conditions suivantes :

  • ne pas être titulaire de l’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR de niveau 1 et 2) ;
  • avoir au moins 16 ans ;
  • être non scolarisé(e) ou être en contrat d’apprentissage.
  • Les personnes non scolarisées : migrants, gens du voyage, jeunes en difficulté d’insertion sociale ou professionnelle…

À noter : Si vous présentez une déficience visuelle qui vous empêche de passer les épreuves de l’ASR, vous pouvez passer une épreuve aménagée et obtenir une attestation d’éducation à la route (AER), qui sanctionne l’enseignement des règles de sécurité routière.

Comment ?

L'inscription ne se fait pas auprès d'une école de conduite mais auprès d’un groupe d’établissements de l’Éducation nationale (Greta).

Le recteur d’académie décide des dates des sessions et tient ces informations à la disposition des publics concernés et des organismes de formation.

Le candidat doit s’inscrire préalablement.

Il peut soit se rendre dans le GRETAGroupement d'établissements de l’accueil et de l’information dans le département où il souhaite passer l’épreuve, soit s’inscrire par correspondance à ce même GRETAGroupement d'établissements.

Sa demande d’inscription doit être accompagnée des pièces suivantes :

  • une photocopie d’un justificatif d’identité et d’état civil
  • une photographie d’identité récente,
  • deux enveloppes affranchies au tarif en vigueur (lettre jusqu’à 20 g)
  • libellées à ses noms et adresse.

La préparation peut se faire dans les écoles de conduite et de sécurité routière (auto-écoles), les associations d’insertion ou de réinsertion sociale ou professionnelle et dans d’autres organismes de formation professionnelle agréés.

L’épreuve :

Vous devez passer une épreuve portant sur les connaissances théoriques des règles de sécurité routière :

  • règles générales de circulation applicables aux cyclistes, cyclomotoristes et conducteurs de quadricycles légers à moteur
  • règles spécifiques applicables aux cyclistes et cyclomotoristes
  • règles de circulation des piétons et des utilisateurs de rollers, patins à roulettes, planches à roulettes
  • règles de priorité
  • comportements
  • signalisation
  • vitesse et temps de réaction
  • les moyens de protection : système de retenue, casque
  • alcool, drogues, médicaments
  • visibilité
  • la transformation d’un cyclomoteur
  • pneumatiques.

Elle se présente sous la forme d’un questionnaire à choix multiples. Il y a 20 questions, chacune précédée d’une séquence filmée.

L’ASR est délivré aux personnes ayant obtenu la note de 10/20 ou plus à cette épreuve.

En cas de réussite, l’attestation vous est envoyée environ deux semaines après la date de l’épreuve.

Vol ou perte de l’ASR

En cas de perte ou de vol de votre attestation, vous pouvez demander un duplicata à l’autorité qui vous l’a accordé : le Greta.

Vous pouvez aussi faire une déclaration sur l’honneur.