L' institution préfectorale

 
 

Héritier des intendants du Roi, le corps préfectoral a célébré en 2000 son bicentenaire.

Créé le 28 pluviôse an VIII, il symbolise depuis la présence et la continuité de l'État dans le Département. 

Garant de l'Ordre Public et de l'exercice des libertés de chaque citoyen, le Préfet est le représentant de l'État dans le département. 

Les décrets du 10 mai 1982 ont placé sous son autorité la plupart des services déconcentrés de l'État. 

Les lois de décentralisation ont fait du Préfet le garant de l'Etat de droit dans le département. 

Il peut ainsi saisir les juridictions administartives (tribunal administratif, cour administrative d'appel, Conseil d'Etat) et la chambre régionale des comptes, des décisions prises par les collectivités locales.

Nommé en Conseil des Ministres, le Préfet dont l'emploi est à la discrétion du gouvernement est aussi le seul fonctionnaire dont l'existence est reconnue dans la Constitution à l'article 72.