Actualités

Importantes intempéries dans le Beauvaisis

 
 
Importantes intempéries dans le Beauvaisis

Un orage diluvien a stationné sur Beauvais entre 22h et 23h ce lundi 21 juin 2021, entraînant jusqu’à 70mm de pluie localement. Retrouvez dans cet article un point de situation actualisé et le dispositif de soutien aux sinistrés.

L’ensemble des services de l’État et des communes ont été mobilisés pour traiter les dégâts survenus dans le département et accompagner les habitants, entreprises et services sinistrés.

L’État accompagne les communes, les habitants et les entreprises sinistrés

Reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle

Suite aux intempéries qui se sont abattues dans la nuit du 21 au 22 juin dans le Beauvaisis et conformément aux engagements du ministre de l’Intérieur, la commission interministérielle chargée de se prononcer sur l’état de catastrophe naturelle s’est réunie ce mardi 29 juin après-midi et a rendu un avis favorable.

Dès le 22 juin, la préfète de l’Oise avait pris contact avec les maires des communes concernées pour les accompagner dans la constitution de leurs dossiers. 36 communes touchées avaient ainsi déposé un dossier.

Ce sont au total 29 communes qui ont fait l’objet d’une reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle et 7 communes ont été ajournées et dont la situation sera réétudiée avant le 20 juillet prochain.

catnan

Liste des communes ayant reçu un ajournement :

Allonne, Avrechy, Bailleul-sur-Thérain, Berneuil-en-Bray, Fontaine-Lavaganne, Noailles et Puiseux-en-Bray

Un arrêté portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle a été publié ce jour au journal officiel.Il indique les zones géographiques touchées, la période concernée et la nature des dommages occasionnés. Il ouvre droit à la garantie des assurés contre les catastrophes naturelles.

> Arrêté du 30 juin portant reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,16 Mb

Comment se faire indemniser ?

Chaque maire concerné doit informer sans délai ses administrés sinistrés qui disposent d’un délai de 10 jours après la publication de l'arrêté au Journal officiel, soit jusqu’au 12 juillet prochain, pour déposer auprès de leur compagnie d’assurance un état estimatif de leurs dommages, en vue d’obtenir réparation des préjudices subis.

En détail, la déclaration adressée à l’assureur prend la forme d’un courrier comprenant notamment :

- les coordonnées de l’assuré (nom, prénom, adresse) ;

- le numéro du contrat d'assurance ;

- une description du sinistre (nature, date, heure, lieu) ;

- la liste chiffrée de tous les objets perdus ou endommagés accompagnée des documents permettant d'attester de l'existence et de la valeur des biens (factures, photographies par exemple) ;

- les dégâts causés à des tiers (par exemple si un arbre est tombé et a occasionné des dégâts chez un voisin).

L'assureur évaluera les dommages sur la base des éléments transmis par l'assuré et le plus souvent après expertise. Il est donc fortement recommandé de conserver les objets endommagés.

L'indemnisation est effectuée par l'assureur du propriétaire du bien. La garantie catastrophes naturelles prévoit la prise en charge des dommages matériels directs causés uniquement aux biens assurés si ceux-ci sont couverts dans le contrat d’assurance. Ainsi, la garantie catastrophes naturelles ne fonctionne pas pour les biens qui ne sont pas couverts par une assurance de dommages ou qui sont généralement exclus des garanties des contrats multirisques habitation.

Délai d’indemnisation

Les personnes sinistrées doivent recevoir une provision sur leurs indemnités dans les deux mois qui suivent l’état estimatif des dommages subis ou la publication de l’arrêté interministériel si celle-ci est postérieure.

Les assureurs ont l'obligation d'indemniser complètement les personnes sinistrées dans un délai de trois mois à compter de la date à laquelle leur a été remis l'état estimatif des dommages et pertes subis, ou bien, si elle est plus tardive, à compter de la date de publication de l'arrêté interministériel.

Le dispositif d'accompagnement des entreprises

De nombreux commerces de la ville de Beauvais ont été inondés. Une centaine de commerçants touchés ont subi dégâts sur leurs stocks et une dizaine de commerçants de la rue Carnot ne peuvent pas à l’heure actuelle rouvrir. D’autres dégâts ont été constatés dans les communes voisines de Beauvais et sont en cours d’évaluation.

La préfète de l’Oise, Corinne Orzechowski, aux côtés de la maire de Beauvais, Caroline Cayeux et de la vice-présidente du conseil régional, Manoëlle Martin présenteront le jeudi 24 juin lors d’une conférence de presse à 16h30 à l’Hôtel de ville de Beauvais les dispositifs d’aide aux habitants et entreprises impactés par les intempéries.

> Dossier de presse - présentation du dispositif de soutien aux sinistrés - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,99 Mb

Dernier point de situation

Les recherches actives engagées dans le cadre de l’enquête dirigée par la procureure de la République de Beauvais ont permis de retrouver le mercredi 23 juin à 14 heures le corps du lycéen disparu dans le Thérain avant-hier. Une cellule psychologique d’écoute et une ligne téléphonique ont été mises en place par la direction des services départementaux de l’Éducation Nationale au sein du lycée fréquenté par le jeune garçon pour accompagner élèves et personnels de l’Éducation Nationale.

Les sapeurs pompiers ont enregistré 1 068 demandes d’interventions qui ont donné lieu à 726 secours depuis le début des intempéries. Certains dégâts ne pourront être traités qu’avec la baisse du niveau des eaux. La décrue devrait être achevée dans 48 heures. Les services de secours ont procédé à l’évacuation de 28 personnes à Saint-Just-des-Marais, 16 à Saint-Léger-en-Bray, 9 à Rainvilliers, et une à Beauvais.

Le centre hospitalier de Beauvais a globalement repris son activité. Six blocs opératoires seront opérationnels à partir du 24 juin 2021. 35 résidents de la maison d’accueil spécialisée (MAS) La Clarée affectée par les inondations seront évacués à partir du jeudi 24 juin 2021, et accueillis pour l’essentiel à l’EHPADEtablissement hébergeant des personnes âgées dépendantes de Méru. Benoît Vallet, directeur général de l’Agence Régionale de Santé des Hauts-de-France s'est rendu dans l’Oise le jeudi 24 juin. Il a rencontré notamment les personnels du centre hospitalier de Beauvais et de la MAS.

La route D981 reste fermée et une déviation est en place. Les travaux de remise en état devraient durer un mois et demi.

Plusieurs services de l’État ont été fermés au public suite aux inondations :

  • le site de la DDETS situé rue Mermoz a été fermé ;
  • la plate-forme naturalisation de la préfecture de l’Oise est fermée et a reporté les rendez-vous programmés du mardi 22 au vendredi 25 juin ;
  • les services de la DDT de l’Oise ont été fermés à l’exception du site situé rue Racine ;
  • la trésorerie amende du centre des finances publiques de Beauvais a été fermée ;
  • Tribunal judiciaire de Beauvais, rez de chaussé et sourcière ont été inondés.

***

Communiqués de presse :

> Communiqué de presse du 2 juillet 2021 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,14 Mb

> Communiqué de presse - point du 23 juin à 19h - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,12 Mb

> Communiqué de presse - point du 22 juin à 20h30 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,07 Mb

> Communiqué de presse - point du 22 juin à 10h30 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,13 Mb

> Communiqué de presse - point du 22 juin à 8h30 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,12 Mb

> Communiqué de presse - point du 22 juin à 2h00 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,11 Mb

La Procédure de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle

La-procedure-de-la-reconnaissance-de-l-etat-de-catastrophe-naturelle

 
 

A lire également :