Etudier en France

Etudier en France

 
 

Selon votre nationalité, votre pays de résidence, votre diplôme de fin d’études secondaires et le niveau d’études que vous souhaitez intégrer, vous devez suivre une procédure différente pour candidater dans un établissement d’enseignement supérieur en France.

Cet article vous apporte des précisions sur les cas suivants :

  • vous êtes un étudiant européen
  • vous résidez en Europe mais vous n'êtes pas européen
  • vous résidez dans un pays relevant de la procédure "études en France"
  • vous n'êtes ni européen, ni dans un pays relevant de la procédure "études en France"

Campus France vous accompagne dans vos démarches pour étudier en France. Cliquez ici pour accéder au site internet de Campus France .

Vous êtes un étudiant européen

Les étudiants européens suivent les mêmes procédures que les étudiants français pour s’inscrire dans un établissement d’enseignement supérieur français.

Les étudiants "européens" sont les étudiants ayant la nationalité d'un des pays de l'Union Européenne, d'un des pays de l'Espace Économique Européen (UE + Norvège, Islande, Liechtenstein), de Suisse, de Monaco ou d'Andorre.

Les étudiants européens souhaitant intégrer l’enseignement supérieur français dès la 1ère année d’une formation de niveau licence doivent candidater via la plateforme "Parcoursup" (cliquez-ici ). Cette démarche de candidature est obligatoire pour postuler à la plupart des formations proposées par les établissements d’enseignement supérieur.

Il n’existe aucune procédure particulière pour s’inscrire en 2e ou en 3e année de licence, en master ou en doctorat. Obtenir un visa n’est pas non plus nécessaire. Il faut prendre directement contact avec le ou les établissements d’enseignement supérieur concernés pour faire une demande d’inscription.

Consultez les catalogues Campus France pour obtenir les coordonnées des établissements qui vous intéressent. Pour augmenter vos chances d’être admis, il est conseillé de déposer des demandes auprès d’au moins trois établissements différents. Les réponses sont généralement envoyées aux postulants entre le 15 juin et le 15 septembre.

Pour plus d’informations sur cette procédure, cliquez ici.

Vous résidez en Europe mais vous n’êtes pas européen

Les étudiants qui résident en Europe sans avoir la nationalité d'un pays européen et qui souhaitent s'inscrire en France en première année d'une formation de niveau licence doivent déposer une demande d'admission préalable (DAP). Elle doit être faite entre les mois d'octobre et de janvier précédant l’année universitaire durant laquelle ils souhaitent débuter leurs études en France.

Les demandes sont à déposer auprès du service de coopération et d’action culturelle de l'Ambassade de France de son pays de résidence. Les dossiers blancs concernent les inscriptions en première année à l’université, les dossiers jaunes concernent celles en première année d’école d’architecture.

Les étudiants non européens résidant en Europe qui souhaitent poursuivre leurs études en France en deuxième ou troisième année de licence, en master ou en doctorat doivent contacter directement le ou les établissements d’enseignement supérieur concernés. Il faut ensuite déposer une demande d’inscription auprès du ou des établissements concernés. Chaque établissement a ses propres procédures.

Si votre candidature est retenue, vous recevrez un document confirmant votre admission. Dès lors, vous pourrez entamer les démarches auprès du Consulat de France de votre pays de résidence pour obtenir un visa. Demandez un visa étudiant si votre admission concerne un niveau licence ou master. Si elle concerne une inscription en doctorat, vous pouvez demander un visa passeport talent mention "chercheur".

Plus d’informations sur cette procédure, cliquez ici.

Vous résidez dans un pays relevant de la procédure « études en France ».

La procédure "Études en France" concerne uniquement les étudiants résidant dans l’un des 66 pays suivants : Afrique du Sud, Azerbaïdjan, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Bahreïn, Bénin, Bolivie, Brésil, Burkina Faso, Burundi, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine, Colombie, Comores, Congo, Corée du Sud, Côte d'Ivoire, Djibouti, Émirats arabes unis, Égypte, Equateur, États-Unis, Gabon, Géorgie, Ghana, Guinée, Haïti, Inde, Indonésie, Iran, Israël, Japon, Jordanie, Kenya, Koweït, Laos, Liban, Madagascar, Malaisie, Mali, Maroc, Maurice, Mauritanie, Mexique, Niger, Nigeria, Pérou, Qatar, République démocratique du Congo, République dominicaine, Royaume-Uni, Russie, Sénégal, Singapour, Taïwan, Tchad, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Ukraine, Vietnam.

La plateforme Études en France est entièrement dématérialisée et permet de gérer l’ensemble des démarches d’inscription dans un établissement d’enseignement supérieur jusqu’à la demande de visa. Il suffit de créer un dossier électronique personnel et de se laisser guider. Vous pourrez notamment y déposer vos demandes d’inscription, dialoguer avec l’espace Campus France de votre pays et communiquer avec les établissements dans lesquels vous souhaitez vous inscrire. Une participation financière vous sera demandée pour bénéficier de ce service d’accompagnement.

Pour accéder à la plateforme « études en France », cliquez ici.

Pour plus d’informations sur la procédure « études en France », cliquez ici.

Vous n’êtes ni européen, ni dans un pays relevant de la procédure « études en France »

Les étudiants non-européens ne relevant pas de la procédure "Études en France" doivent faire une demande d’admission préalable pour s’inscrire en 1ère année d'une formation de niveau licence. Pour les autres niveaux, ils doivent contacter l’établissement concerné.

Si vous n’êtes pas européen et que vous ne résidez pas dans l’un des pays concernés par la procédure "Études en France" , vous devez suivre la procédure de la demande d'admission préalable (DAP) pour poursuivre vos études en France en 1ère année d'une formation de niveau licence.

Les demandes sont à déposer auprès du service de coopération et d’action culturelle de l'Ambassade de France de votre pays de résidence. Les dossiers blancs concernent les inscriptions en première année à l’université, les dossiers jaunes, celles en première année d’école d’architecture et les dossiers verts concernent les étudiants étrangers qui résident déjà en France.

Effectuez cette démarche le plus tôt possible. Idéalement, dès le mois de novembre précédant l’année universitaire pour laquelle vous souhaite étudier en France. Consultez régulièrement votre espace personnel sur le site Campus France pour ne pas manquer de dates limites.

Pour une inscription en cours de licence, en master ou en doctorat, contactez directement les établissements de l’enseignement supérieur qui vous intéressent. Consultez les catalogues de Campus France Licence, Master ou Doctorat pour obtenir leurs coordonnées. Les établissements vous renseigneront sur leur procédure de demande d’inscription.

Si votre candidature est retenue, vous recevez un document confirmant votre admission. Dès réception de ce document, vous pouvez entamer les démarches auprès du Consulat de France de votre pays de résidence pour obtenir un visa. Demandez un visa étudiant si votre admission concerne un niveau licence ou master ; faites une demande de visa passeport talent si elle concerne une inscription en doctorat.

Pour plus d’informations sur cette procédure, cliquez ici.