Influenza aviaire : passage au niveau risque épizootique « élevé »

Mis à jour le 06/12/2023

Le niveau de risque en matière d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) passe de « modéré » à « élevé » à la suite de la publication de l’arrêté ministériel du 04 décembre 2023 qualifiant le niveau de risque vis-à-vis de l'IAHP.

Retrouvez ci-dessous :

Télécharger l'arrêté ministériel du 4 décembre 2023 qualifiant le niveau de risque en matière d'influenza aviaire hautement pathogène PDF - 0,14 Mb - 06/12/2023

Cette décision fait suite à la poursuite de la forte dynamique d’infection virale enregistrée en Europe ainsi qu’à l’apparition de foyers d’infection en élevage dans la Somme et le Morbihan en France.

Cette décision intervient une semaine après une première élévation du niveau de risque et vise à mieux protéger nos élevages face à la menace représentée par la forte circulation du virus dans la faune sauvage migratrice.

Le passage en risque « élevé » entraîne la généralisation sur l’ensemble du territoire métropolitain, des mesures de prévention décrites dans l’arrêté du 25/09/2023 relatif aux mesures de surveillance, de prévention, de lutte et de vaccination contre l'influenza aviaire hautement pathogène.

Dans toutes les communes de l’Oise, les mesures suivantes sont d’application obligatoire et immédiate :

- Claustration ou protection par des filets des oiseaux détenus dans des établissements de moins de 50 volailles ou des oiseaux captifs (basses-cours, zoo…) ;

- Mise à l’abri des oiseaux en bâtiment fermé et protection de l’alimentation et de l’abreuvement des oiseaux dans les établissements détenant plus de 50 volailles ;

- Interdiction d’organiser et de participer à des rassemblements de volailles et oiseaux captifs, sauf dérogation de la DDPP ;

- Protection du transport de palmipèdes (canards, oies,...) de plus de 3 jours au moyen de bâches ou équivalent empêchant toute perte significative de plumes et duvets, que le véhicule soit plein ou vide.

- Interdiction de déplacer les appelants de détenteurs des catégories 2 et 3. Limitation à 30 appelants maximum pour les détenteurs de catégorie 1.

- Interdiction de lâcher de gibier à plumes de la famille des anatidés (canards, oies , sarcelles ,...) ;

- Interdiction de compétition de pigeons voyageurs jusqu’au 10/04/2024

Ces mesures de prévention s’ajoutent et sont indépendantes de la campagne de vaccination obligatoire pour les élevages commerciaux détenant plus de 250 canards, lancée en France depuis le 1er octobre.

La surveillance des animaux, l’application des mesures renforcées de la biosécurité et la vaccination, sont des piliers complémentaires de la prévention de l’IAHP.

Les mesures de biosécurité sont consultables sur le site : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-les-operateurs-professionnels-et-les-particuliers

L’ensemble des mesures applicables est décrit dans l'arrêté ministériel du 25/09/2023

( https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000048110961/2023-11-23/ )

La liste des communes concernées par des ZRD et par des ZRP est disponible sur le site du bulletin officiel du ministère de l’agriculture:  http://info.national.agri/gedei/site/bo-agri/instruction-2023-651

Pour toute information complémentaire

https://agriculture.gouv.fr/tout-ce-quil-faut-savoir-sur-linfluenza-aviaire

RAPPEL : La consommation de viande, foie gras et œufs – et plus généralement de tout produit alimentaire à base de volaille – ne présente aucun risque pour l’Homme.